Biographie

« Tout voyage est un retour vers l'essentiel. »
Proverbe tibétain

Pascal Belon-Thomas est né en 1969.

Après une maîtrise de lettres obtenue alors qu’il enseigne pour la première fois le français en collège, il passe deux années en Arabie Saoudite où le consul général de France lui confie une mission de coopération culturelle, linguistique et éducative ainsi que de conseil pédagogique auprès du centre franco-saoudien (aujourd'hui Alliance française de Djeddah).

De retour en France, il reprend ses études, poursuivant à la fois un cursus de dix-huitièmiste spécialiste de Voltaire et de sciences du langage et de l’éducation (didactique et diffusion du français langue étrangère et des langues). Il retrouve parallèlement le chemin des salles de classe, avant d’intégrer le département de français langue étrangère et seconde de l’institut de Poitiers-Futuroscope du Cned, dont il seconde la directrice pendant un an.

Un DEA et un DESS plus tard, il participe à Limoges à la création d’une agence privée de conseil et de formation spécialisée dans l’ingénierie pédagogique et de la formation ainsi que dans la diffusion du français. Trois années durant, il met en place, entre autres choses, l’ensemble de la communication du cabinet et en gère les dossiers à dimension francophone. Revenu à Vienne mi-1999, il est recruté par le rectorat de l’académie de Grenoble pour deux années scolaires, avant de raccrocher définitivement la craie afin de se consacrer pleinement à la direction et à la communication de projets.

Après un bilan de compétences et deux années passées à la tête d’un comité de jumelage en qualité de secrétaire général, il se tourne définitivement vers les collectivités territoriales. C’est d’abord à la mairie de Grenoble qu’il pose un temps ses bagages puis à Chasse-sur-Rhône où il devient, en 2006, directeur de cabinet et responsable de la communication, en charge notamment du développement social puis de la culture, avant de prendre les fonctions de directeur de la culture et de la communication à partir de 2011.

Si 2013 est une année décisive pour Pascal Belon-Thomas, puisqu’il est nommé au printemps lauréat du troisième concours d’attaché territorial avant de se marier au début de l’été, 2014 se révèle pour lui, contre toute attente, une véritable « annus horribilis », qui ouvre un cycle de deux années de crise professionnelle et personnelle profonde, au terme desquelles, après une reconversion radicale et un long cheminement intérieur, il décide de quitter le service public pour s'installer comme kinésiologue et coach holistique de l'Être à Vienne.

Il accompagne donc désormais ses clients sur la voie d'une guérison dont ils sont les principaux auteurs et acteurs, grâce à différents outils et techniques adaptés à leurs besoins, pour qu'ils deviennent à leur tour pleinement qui ils sont, en conscience. L'avenir est radieux.

« Quand même ! »
Devise de Sarah Bernhardt

Été 2016